FO dénonce les atteintes au droit de grève

Publié le par FO Nogent

FO dénonce les mesures prises consistant à mettre en cause le droit de grève ou de manifestation.

 

FO rappelle que toutes les dispositions existent pour assurer la sécurité des personnes, y compris en cas de grève :

 

- notifications ou maintien dans l'emploi,

 

- service minimum dans les secteurs tels que hôpitaux,

 

- sécurité civile

 

- etc...

 

- et que les syndicats avec les salariés prennent d'eux-mêmes toutes précautions de ce point de vue.

 

Les mesures prises actuellement sont donc le plus souvent des atteintes pures et simples au droit de grève, droit constitutionnel et lié aux conventions internationales en matière de liberté syndicale et de droit de la négociation collective.

 

FO fait examiner sur le plan juridique les moyens de recours contre ces dispositions.

 

FO rappelle dans le même temps que les services publics essentiels sont avant mis en cause par les mesures de rigueur (suppressions d'emplois liées à la RGPP notamment et restrictions budgétaires) qui peuvent conduire à fragiliser la sécurité des personnes et par les privatisations.

 

Commenter cet article