DÉCLARATION DU BUREAU CONFÉDÉRAL DE FORCE OUVRIÈRE

Publié le par FO Nogent

La 6e journée de mobilisation contre le projet gouvernemental sur les retraites a été un grand succès avec 3,5 millions de manifestants. Cela fait 6 journées d’une mobilisation inédite.

La mobilisation, à l’appel de leurs organisations, des lycéens et étudiants constitue également un autre point fort du contexte actuel.

Des décisions de grève reconductible, de débrayage ou de blocage sont chaque jour décidées au plan local dans les entreprises, dans les administrations, accentuant la pression sur les pouvoirs publics.

Le bureau confédéral soutient tous ses syndicats et structures engagés dans l’unité d’action pour obtenir le retrait du texte.

Ce jour, le 19 octobre, il appelle solennellement le gouvernement et le parlement à suspendre le processus d’adoption pour retirer le projet et ouvrir des vraies discussions.

Pour le bureau confédéral la question des retraites doit être examinée sous l’angle du financement, point essentiel ou Force Ouvrière a formulé des propositions cohérentes assurant des solutions à long terme et traitant y compris d’une réforme fiscale.

De même, comment parler des retraites sans traiter des questions d’emploi et d’organisations du travail ?

L’entêtement et le blocage des pouvoirs publics sont la preuve que leur projet n’est pas social mais uniquement financier au regard des contraintes européennes et des agences de notation.

Pour le bureau confédéral de FO, le mouvement dispose encore de réserves, en particulier celle consistant en un appel unitaire à 24 heures de grève franche pour dynamiser encore plus fortement la coordination et la détermination de la mobilisation.
 

Commenter cet article